Diplômée de l’école Olivier de Serres en parcours de mosaïques et fresques, Julia Even se passionne pour les aquarelles lorsqu’elle entre en faculté de droit.
Ses mains se contentent des petits formats qu’elle trouve le temps de réaliser tandis que son esprit redécore les murs de la ville, des maisons, des murets abandonnés. Dans les espaces confinés étudiants, elle réalise portraits, architectures et paysages. Ceux qu’elle connait, ceux qu’elle voit défiler, ceux qui la narguent de l’autre côté de la fenêtre alors qu’elle étudie.
Sont art est celui du renoncement, de la frustration. Il s’agit là du plus productif et du plus paradoxal : jamais elle ne renonce à rien, et elle se lance sans cesse dans de nouvelles quêtes rêvées.
Ouverte au mécénat, vous pouvez dès à présent lui reverser 1 million d’euros : il suffit de cliquer sur le bouton contact et de préciser « je souhaite contribuer à son embarras du choix ».

Et tchin.